lacherprise titre

 

Une idée de ce qu'est le Lâcher Prise ? Mais si, vous devez bien en avoir une petite idée...

Abandon ? ... non
Inaction ? ... certainement pas
Renoncement ? .... non plus
Détachement ? .... on s'en rapproche
« Arrêter de se prendre la tête » ? ... ça c'est sûr, mais ce n'est pas encore cela :)

Dans chaque livre de développement personnel ou sous chaque forme de spiritualité, le concept de « Lâcher Prise » est mentionné. Il semblerait que cela soit le fondement, ou le Saint Graal selon les auteurs, de toute démarche d'évolution en tant qu'Être.... la recette quasi miraculeuse de la Paix intérieure, du calme et de la sérénité et figurez-vous..... Je suis d'accord !

Mais le Lâcher Prise est devenu un cliché qui reste très mal compris, essayons d'en faire le tour et surtout, surtout, de le mettre en pratique.

 lacherprise plume

puce Qu'est-ce que le Lâcher Prise ?

La définition du Lâcher Prise est plutôt simple :

    • « Moyen de libération psychologique consistant à se détacher du désir de maîtrise » (selon le Larousse)

    • « Laisser aller ce qu'on tenait avec force » (selon Wikipédia)

Il est souvent plus simple de définir les concepts en fonction de ce qu'ils ne sont pas, et c'est d'ailleurs comme cela que le lâcher prise est souvent expliqué, par son contraire qui est le contrôle, la maîtrise !
Mais le fait de ne plus contrôler, de ne plus avoir la maitrise des évènements est souvent considéré comme négatif. L'impression de vide, de soumission, de subir les choses, de « s'en prendre plein la tête pour pas un rond » restent des sensations très présentes en nous.

Le Lâcher Prise est la prise de recul nécessaire pour être dans l'instant présent.
C'est accepter ses propres limites et oser se libérer des chaines qui nous entravent, en faisant confiance à une autre partie de nous, notre inconscient.

 

puce Pourquoi lâcher prise ?

lacherprise soleilImaginez-vous assis, le soir venu, enlacé avec votre compagne (ou compagnon) en haut d'une dune, face à l'océan, le soleil à l'horizon descendant de plus en plus, laissant la place progressivement à l'obscurité. Vous êtes si bien à ce moment avec l'être aimé que vous aimeriez arrêter le temps, arrêter ce soleil qui descend, suspendre cette grosse boule jaune/orangé au dessus de l'horizon et maintenir ce moment magique...

Imaginez ne pas réussir à accepter cet inéluctable évènement et imaginez-vous commencer à vous agiter, voir à crier auprès du soleil pour lui dire d'arrêter sa chute, de pester auprès du temps qui passe en lui sommant de ralentir. Imaginez-vous, voyant que le soleil et le temps continuent leur course malgré vos invectives, que vous vous en preniez à votre partenaire en lui martelant qu'elle (ou il) aurait pu se dépêcher tout à l'heure, vous auriez eu plus de temps pour apprécier cet instant....

Vous allez transformer ce moment « magique » en moment « désastreux » avec toutes les conséquences que cela peut avoir sur votre couple, uniquement parce que vous voudriez contrôler les choses.

Cela peut vous paraitre absurde... et pourtant c'est bien ce que vous essayez de faire lorsque vous ne lâchez pas prise face à des évènements qui sont pourtant inéluctables, ou du moins en dehors de votre sphère de contrôle.

Lorsque vous êtes à contempler le coucher de soleil, vous savez que vous ne pouvez pas le contrôler, que cela ne servirait à rien, et vous faites confiance à l'Univers pour que le soleil réapparaisse de l'autre côté au petit matin - bien que vous n'en ayez pourtant aucune certitude - vous acceptez la nuit qui s'installe.

Comprenez-vous mieux le « pourquoi » du Lâcher Prise ? Se battre contre la course du soleil est « absurde » autant que s'accrocher à la certitude de pouvoir/devoir contrôler, maitriser les gens, les évènements, les sentiments...

Le point névralgique de cette compréhension est la prise de conscience. Vous en avez conscience pour le soleil mais pas pour vos évènements quotidiens.

Que se passe-t-il au quotidien ?

Nous vivons tous des situations qui sont hors de notre contrôle ou auxquelles nous nous accrochons malgré le fait qu'elles ne nous conviennent pas, en étant persuadé de pouvoir les maitriser :

- une relation amoureuse insatisfaisante,
- un emploi que l'on déteste mais que l'on n'ose pas quitter de peur de ne pas trouver mieux,
- des amis avec qui nous n'avons plus rien en commun,
- des attachements affectifs à des objets familiaux (maison, horloge, montre, bijoux, ...),
- des souvenirs, des personnes via des deuils non faits,
- ...

La prière de la Sérénité nous rappelle qu'il faut avoir la force d'accepter toutes les choses qu'on ne peut changer, le courage de changer les choses que l'on peut changer et la sagesse d'en connaître la différence !

 

puce Comment lâcher prise ?

Il ne suffit pas de se dire « il faut que je lâche prise », « je dois lâcher prise »... il y a de forte chance que cela ne fonctionne pas, puisque vous essayez de le mentaliser et de le maitriser. Il ne suffit donc pas de vouloir Lâcher Prise pour que tout se mette en place et que vos souffrances soient immédiatement soulagées !

Commencez-vous à percevoir la difficulté de la mise en pratique du Lâcher Prise ? C'est pour cela qu'il s'agit d'une notion difficilement conceptualisable qu'il faut ressentir pour la comprendre. Une fois ressentie, cette sensation vous paraitra d'une évidence déconcertante et vous pourrez la reproduire quand vous le souhaitez.

La « difficulté » est donc de savoir Quand on doit lâcher prise et Comment faire en fonction de la situation.

Etape 1 : La prise de conscience de nos chaînes

Tant que nous ne voyons pas que nous sommes enchainés, nous ne pourrons rien changer à la situation ni même évoluer.

Les chaînes de l'éléphant :

lacherprise elephantLorsqu'un éléphant sauvage est capturé, les dompteurs de l'Inde se munissent d'une énorme chaîne et lui attachent une des pattes à un piquet profondément planté dans le sol. L'éléphant se débat des semaines avec une puissance phénoménale, rageant, hurlant, tirant sans cesse sur la chaîne pour retrouver la liberté de ses mouvements. Au gré des semaines, l'énergie et la force de sa rage diminuent.

A un moment, les dompteurs retirent la chaîne pour mettre une solide corde. Ils laissent l'éléphant avec cette corde pendant plusieurs jours. Puis progressivement ils mettent une corde de plus en plus fine. A la fin, l'éléphant adopte un comportement troublant, il ne tire plus sur la corde, on pourrait dire qu'il en arrive à la croyance qu'il ne pourra jamais se détacher de ce lien et il décide de ne dépenser aucune énergie pour changer ce qui lui paraît inchangeable.

Et dans son « raisonnement », l'éléphant, se fait à l'idée, à la croyance qu'il n'y a aucune différence entre la chaîne et la corde toute fine dont il pourrait se libérer d'une simple pichenette. Le caractère inchangeable du lien au piquet est inscrit dans son esprit.

Ainsi, les dompteurs parviennent à disposer de cette masse de puissance capable de détruire une maison et l'attachent n'importe où à l'aide d'une simple et fine ficelle.

La prise de conscience est ce recul que nous aurons pour voir ces liens, ces fils qui nous entravent face à une situation particulière. Comme on dit : « C'est au pied du mur qu'on voit le mieux le mur »... mais c'est aussi au pied du mur qu'on ne voit pas la porte qui se trouve juste à côté... :)

Essayez de vous reculer du mur pour voir les autres possibilités.

Voici un petit exemple parlant : Il vous est sans doute déjà arrivé d'avoir un nom « sur le bout de la langue » et de vous acharner pendant de longues minutes pour le retrouver, mais en vain. Pire que cela, on dirait que plus vous faites des efforts, plus il a l'air de s'en aller loin... Puis, vous prenez conscience qu'il ne sert à rien de vous battre et de dépenser autant d'énergie, vous lâchez prise sur votre recherche. Peu de temps après et soudainement, le nom recherché arrive de lui-même et sans aucun effort.

 

Etape 2 : Le Lâcher Prise

Lorsque nous avons pris conscience de la situation et que nous nous rendons compte qu'il est inutile de nous battre et de vouloir tout contrôler ; que nous voyons, avec le recul et le discernement suffisant les limites de notre partie rationnelle et de notre corps... alors nous pouvons faire taire notre mental et écouter le silence en nous.

Absolument rien dans ce monde ne peut nous empêcher de nous libérer de ces liens. Ce n'est jamais la situation, l'évènement, l'autre, la condition qui crée en nous ces difficultés... mais notre attitude à y faire face.

Soyez ouvert au changement et à l'inconnu, faites confiance à votre partie inconsciente, elle vous mènera vers le meilleur de vous-même. Pour faciliter le Lâcher Prise vous pouvez vous aider d'une image, un symbole, un son, un geste. Trouvez ce symbole qui évoque votre difficulté du moment...

Par exemple :

lacherprise coeur- Lorsque vous avez une problématique relationnelle avec votre conjoint, vous pouvez visualiser un cœur symbolisant l'Amour, un amour plus vaste que la relation de couple.
- Vous pouvez aussi juste fermer les yeux un instant pour vous extraire de la situation et vous permettre de revenir dans une autre réalité une fois que vous rouvrirez les yeux.
- Vous pouvez souffler tranquillement, symbolisant l'extraction de toute cette énergie inutile ou cet émotionnel qui vous perturbe.
- Vous pouvez baisser les épaules, car sans doute vous y constaterez une tension particulière.
- ...

L'Acceptation, le Pardon, l'Amour... sont aussi d'excellents moyens de Lâcher Prise.

 

Etape 3 : L'action associée

Le Lâcher Prise ne signifie absolument pas inaction ou passivité, bien au contraire il prépare le passage à l'acte avec plus de discernement. Il va permettre de découvrir d'autres stratégies, de faire le deuil de certaines croyances, surtout les conditionnements de l'enfance, « il faut que... », « je dois... », « tu dois... »

lacherprise manipulationNous avons tous tendance à vouloir que le monde s'adapte à nous ; nous voudrions changer le monde, les gens,... mais nous ne regardons pas au bon endroit, pour changer le monde il faut déjà se changer soi ! Les actions associées au Lâcher Prise vont donc toutes être orientées dans ce sens, changer notre état d'esprit, faire évoluer nos croyances, notre perception du monde qui nous entoure,...

Il est important pour cela que vous n'entreteniez aucune attente et que vous restiez complètement détaché du résultat à obtenir. Sachez qu'il y a en vous toutes les réponses à vos questions, une sagesse incroyable mais qui ne se révèle pas lorsque votre raison et votre mental prennent le contrôle. Cette sagesse se matérialise par l'intuition, directe et spontanée, elle s'exprime par le ressenti dans les moments les plus calmes. Pour cela la méditation vous sera sûrement d'un grand apport (voir l'article sur la méditation).

La prise de conscience, le Lâcher Prise consécutif vous conduiront donc à développer d'autres stratégies pour avancer. L'une d'elle peut être de juste rester en observation, ce n'est pas de l'inaction puisqu'on reste éveillé à ce qui se passe, mais avec le détachement suffisant pour ne pas y être impliqué émotionnellement.

D'autres stratégies peuvent être mises en place en fonction des situations, par exemple dans le cadre d'un deuil non résolu. La personne est décédée et vous n'arrivez pas à passer le cap du Lâcher Prise malgré la prise de conscience, il vous reste encore des choses sur le cœur qui vous rongent avant de vraiment pouvoir passer à autre chose. L'action en question pourrait être d'écrire une lettre à cette personne décédée, lui dire par écrit tout ce que vous avez sur le cœur en prenant le temps de la rédaction.lacherprise lettre Puis vous mettez cette lettre dans une enveloppe que vous timbrez et vous l'envoyez à une adresse imaginaire avec juste le prénom de la personne (sans mettre votre adresse de retour au verso !). Au bout d'un certain temps la lettre finira par être incinérée car sans destinataire. Il s'agit d'un acte symbolique qui fonctionne très bien, il en existe bien entendu beaucoup d'autres.

 

Canalisez vos actions en fonction des motivations favorisant votre épanouissement. Beaucoup d'actions sont souvent motivées par la peur, la colère, la culpabilité, l'insécurité, l'impatience... essayez de prendre conscience une fois encore des motivations qui vous poussent à agir, si besoin revenez à la première étape. Centrez-vous sur les besoins de votre cœur, de votre âme, dirigez-vous vers le côté épanouissant des actions : l'Amour, le Pardon, l'Acceptation... vous les reconnaitrez en ce qu'ils éveilleront en vous comme émotions.

Par exemple, suite à une dispute avec votre compagnon ou compagne, posez-vous la question de vos besoins profonds par rapport à elle (lui) et par rapport à la relation.

Souhaitez-vous être aimé, accepté, reconnu par elle (lui) ? Désirez-vous vous éloignez d'elle (de lui) ou vous en rapprocher ? Avez-vous besoin d'exprimer vos non-dits, votre vérité enfouie, voulez-vous lui dire que vous l'aimez ? Sentez-vous le désir de paix, d'harmonie ?

 

Le Lâcher Prise c'est aussi essayer une autre stratégie si celle mise en place ne fonctionne pas, c'est se mettre en recherche active (via notre intuition) d'autres moyens pour arriver à atteindre nos objectifs.

Vous ressortirez de ces 3 étapes avec un sentiment d'accomplissement extraordinaire, une libération qui vous poussera en avant, toujours vers le meilleur de vous-même.

 

puce En résumé

  • Le Lâcher Prise c'est s'en remettre à une instance supérieure (quelque soit le nom que l'on donne à cette instance, la Vie, la Lumière, l'Inconscient, Dieu, l'Univers, la Source,...), faire confiance, se diriger vers l'Amour et non vers la Peur.

  • Le Lâcher Prise est donc une sensation de libération. C'est cesser de vouloir tout contrôler, cesser de nous battre lorsque nous sommes confrontés aux limites de notre mental, de notre corps, de nos émotions pour passer le relais à notre partie inconsciente.

  • Le Lâcher Prise c'est le moment où on décide de faire confiance à la vie, car on sait qu'elle nous apportera quelque chose de meilleur. C'est une manière d'être en paix avec Soi-même.

 

lacherprise conclusion

Partager